Google Console : supprimer des URL de l’index par paquets

Celui qui a déjà subit un piratage du type « pharma hack » ou « gambling hack » sait ce que ça fait de devoir récupérer toutes les URLs de spam indexées dans Google et demander à ce dernier de les supprimer de son index (en fait on les masque simplement, aujourd’hui, en attendant que ces dernières soient automatiquement supprimées de l’index par les algorithmes classiques).

Ce qu’il sait aussi c’est le temps que ça prend étant donné que Google ne propose pas, contrairement à son outil de désaveu de lien, de soumission en « bulk » c’est à dire par paquet. Il faut donc les ajouter à la main, une par une.

Mais avec les 3 petites extensions Chrome dont je vais vous parler vous allez pouvoir enfin soumettre à Google la liste de toutes les URLs à faire dégager du moteur, de façon automatique.

Comme vous l’aurez compris, ceci ne fonctionne qu’avec Chrome.

1. Créer la liste des URLs à faire désindexer

Vous connaissez la commande « site: » n’est-ce pas ? C’est avec celle-ci qu’on va constituer notre liste d’URLs. Modifiez vos paramètres pour afficher 100 résultats par page et installez GInfinity qui va vous permettre d’afficher les résultats suivants (donc 100+) sur la même page. Ensuite faites votre recherche « site:monsite.com » et scrollez (avec ESPACE) jusqu’à ce qu’il n’y ai plus de résultats à afficher.

Vous devriez maintenant avoir une page de SERPS contenant toutes les URLs indexées dans Google.

Ajoutez alors ce Bookmaklet http://pastebin.com/JfRPn8yL

et cliquez dessus quand vous êtes sur votre page de SERPS.
En bas de la page alors générée, vous aurez une liste de toutes les URLs qu’il vous suffit de copier dans un fichier .txt simple (après tri éventuel pour pas faire désindexer vos bonnes pages).

2. Soumettre toutes les URLs

Installez maintenant l’extension Bulk Url Removal (suivez les instructions du readme, c’est simple) et rendez-vous sur votre Google Console, dans la partie « Supprimer des URLs ».

Et là, magie du Javascript, un nouveau bouton apparaît et vous permet d’uploader un fichier .txt. Une fois que vous l’aurez sélectionné le script commencera alors automatique à faire le boulot manuel d’ajout une par une des URLs à supprimer.

Plus rien à faire, vos URLs sont soumises !

L’extension qui permet de récupérer les URLs depuis Google a été initialement développée High Position et corrigée par mes soins pour fonctionner aussi avec les accents et apostrophes dans les URLs.